Hortense Vinet

Equivalences , 2007-2008

Évoquant un récit qui n’apparaît nulle part, des femmes, à différents stades de leur vie, semblent réunies par une même attitude d’introspection.

C’est dans ces moments indéfinis que j’ai voulu saisir leur image, dans leur geste suspendu, plongées en elles-mêmes et par cela absentes à ce qui les entoure.

Les endroits, les attitudes se répètent, s’ancrant dans la mémoire, créant le doute et l’attente d’un dénouement.

Mais si leur espace se ressert jusqu’à fusionner, elles ne se rencontrent pas, laissant le drame en suspens. Les images s’accumulent, tissant des liens de forme, de couleur, comme tirées d’un même film mais sans ordre, sans hiérarchie, dans une sorte d’équivalence ou de neutralité, d’où l’action aurait été bannie.