Hortense Vinet

Les imagiers , 2009-2011

Les imagiers est une tentative de capter l’imminence d’un changement, de faire pressentir un passage, une mutation. Il y est question de l’enfance, mais aussi de la famille et de ses figures tutélaires.
En essayant de retrouver la simplicité formelle de l’imagier, c’est le monde extérieur à la sphère intime que je voudrais oblitérer. Les images se mêlent, tantôt convoquées, tantôt s’imposant avec la force du rêve ou du cauchemar, recréant un territoire où le réel perd de son évidence et retrouve son étrangeté première, sous la prédominance de l’affect.

Il ne s’agit donc pas d’un imagier unique dans le sens où chacun se forme ses propres images, selon sa mythologie personnelle.